fbpx
Articles du CNC

La filière conchylicole en Outre-Mer : une fructueuse rencontre avec le cabinet du Ministre

Philippe Le Gal a rencontré le directeur de cabinet du ministre délégué aux Outre-Mer, Jean-François Carenco, pour évoquer, notamment, le développement de l’activité conchylicole.

Les territoires ultra-marins permettent, en effet, un immense espace maritime à la France, véritable richesse et vraie chance pour notre pays dans la perspective du développement économique maritime et de la croissance durable bleue.

D’ailleurs, dans sa feuille de route, le nouveau ministre souhaite placer son action sous le signe « de la création de valeur économique » dans les territoires ultramarins, particulièrement grâce à « la valorisation des richesses endogènes » .

Et pourtant, il y eu échec des tentatives d’implantation lancées par des acteurs privés, comme en Guadeloupe.

Mais très récemment, le CNC a débuté une étroite collaboration avec la commune guyanaise de Montsinéry-Tonnégrande, dont l’ambition est la mise en place d’une filière ostréicole formelle de Crassostrea gasar et, en premier lieu, d’une « ferme pilote ». Parallèlement, il s’agira de travailler à la création d’un CRC de Guyane.

Le développement de l’aquaculture ultramarine est un superbe défi économique, sociétal et environnemental.

En effet, l’émergence et le développement de nouveaux marchés aquacoles vont nécessiter de se doter de ressources humaines qualifiées (impliquant la création d’emplois dans une population particulièrement impactée par le chômage et le déploiement de formations spécifiques) et aura, dans le même temps, un impact environnemental positif, en réduisant l’exploitation et le prélèvement excessif dans le milieu naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *