fbpx
Articles du CNC

Des « huîtres offshore » bientôt dans nos assiettes ?

Produire des huîtres en mer, entre des pylônes d’éoliennes, est une activité économique qui ne tient peut-être pas que du fantasme. Mais qu’en est-il de sa viabilité technologique, économique et environnementale ?

C’est la réponse que les scientifiques du projet européen de co-location en mer UNITED H2020 espèrent apporter d’ici 2023 grâce à une série de tests au large sur le site du parc éolien belge Belwind. Mêlant ostréiculture, algoculture et production d’énergie éolienne offshore, la co-location en mer ici à l’honneur fait l’objet d’une courte vidéo offrant des images inédites de l’équipe belge sur site menée par Nancy Nevejan de l’Université de Gand.

Le projet s’attachera non seulement à démontrer les remarquables synergies entre ces activités porteuses pour l’économie bleue européenne, mais également le potentiel de collaboration entre les instituts de recherche, les pouvoirs publics et les professionnels pour parvenir à une meilleure optimisation de l’espace maritime et de ses ressources.

La vidéo présente donc l’équipe de scientifiques d’UNITED travaillant au développement de systèmes appropriés pour l’agrandissement des naissains en mer, réalisant des tests de modélisation afin de positionner correctement les palangres et testant différents matériaux de protection contre les risques d’affouillement.

Si l’aquaculture s’avère réalisable dans les parcs éoliens offshore, une nouvelle ère de prospérité pourrait s’ouvrir pour l’huître plate ! Pour de plus amples informations sur le projet, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *